baiseur

baiseur, euse [ bɛzɶr, øz ] n.
• 1920; « celui qui embrasse » déb. XIVe; de 1. baiser
Fam. Personne qui aime, recherche les rapports sexuels, fait bien l'amour. C'est un sacré baiseur. Il a une gueule « de baiseur et les femmes doivent lui manquer » (Duras). « des baiseuses comme ma femme, t'en as pas connu beaucoup » (R. Merle).

baiseur, baiseuse nom Populaire. Personne portée sur l'amour physique.

baiseur
n. m.
d1./d Vulg. ou Fam. Personne qui aime baiser (sens 2).
d2./d (Réunion) Fig., péjor. Baiseur de rhum: personne qui boit beaucoup de rhum.

⇒BAISEUR, EUSE, adj. et subst.
Domaine des rapports amoureux.
I.— Adj., rare. Qui a la manie de baiser, d'attoucher avec les lèvres :
1. Sa bouche était ignoble : déformée sur ses bords, luisante, baiseuse, suceuse et lécheuse : une bouche à cancer dans trois ans; une cigarette éteinte en pendait.
MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, p. 1280.
II.— Adj. et subst. (gén. masc.), pop. Qui est enclin à baiser, qui se plaît à faire l'amour. (Quasi-)synon. viveur :
2. Ce baiseur et ce gaudrioleur enragé, Labille, demande aux œuvres littéraires un sentiment de moralité. L'autre soir, il a lâché ce beau mot à un homme qui lui rappelait ses fredaines : « J'ai pu être libertin, je n'ai jamais été immoral. »
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1860, p. 753.
PRONONC. — Dernière transcr. dans DG : bè-zeùr, -zeúz'.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Début XIVe s. subst. masc. « celui qui baise volontiers » (Gloss. de Salins dans GDF. Compl. : Suavio, baiseur); 1680 subst. fém. baiseuse « celle qui baise volontiers » (RICH.); 2. 1571 adj. baiseresse « qui baise (en parlant de la bouche) » (M. DE LA PORTE, Epithetes, 54 r° dans HUG. : Parleresse ou parlante ... baiseresse); 1642 baiseresse et baiseuse (A. OUDIN, Seconde partie des Recherches italiennes et françoises, baiseresse, baciatrice [...] baiseuse, baciatrice) — 1681, baiseresse, OUDIN.
Dér. de baiser1; suff. -eur2.
STAT. — Fréq. abs. littér. :10.

baiseur, euse [bɛzœʀ, øz] n. et adj.
ÉTYM. Déb. XIVe; de 1. baiser.
———
I Vx. Personne qui aime donner des baisers.
———
II Fam. Personne qui aime, recherche les rapports sexuels (→ 1. Baiser, II.). || C'est un sacré baiseur. Bandeur.
1 Et ma femme, tiens, ma femme, des baiseuses comme ma femme, t'en as pas connu beaucoup.
Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, p. 24 (1949).
Adjectif :
2 Ce sont des péchés qu'on le veuille ou non d'être baiseurs et pauvres.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 326 (1932).
3 Vous êtes un mignon petit jeune homme, plutôt baiseur, habitué à de mignonnes petites jeunes filles plutôt baiseuses avec qui vous tramez de délicieux dialogues de comédie américaine.
Cecil Saint-Laurent, les Passagers pour Alger, p. 475.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • baiseur — BAISEUR, EUSE. adj. Qui se plaît à baiser. Un grand baiseur. Il est fam …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • baiseur — baiseur, euse (bè zeur, zeû z ) s. m. et f. Celui, celle qui se plaît à baiser. ÉTYMOLOGIE    Baiser …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • baiseur — baiseur, euse n. Qui aime faire l amour …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • baiseur — Baiseur, Basiator …   Thresor de la langue françoyse

  • BAISEUR — EUSE. adj. Celui, celle qui se plaît à baiser. Un grand baiseur. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • baiseur —    , baiseuse    Synonyme presque décent de Fouteur , fouteuse .         Je ne suis rien qu’un ivrogne,    Quoiqu’on m’estime baiseur.    ( Parnasse des Muses. )         Point d’éloges incomplets,    S’écriera cette brunette,    A moins de douze… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • BAISEUR, EUSE — n. Celui, celle qui se plaît à baiser. Un grand baiseur. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • baiseuse — ● baiseur, baiseuse nom Populaire. Personne portée sur l amour physique …   Encyclopédie Universelle

  • amoureux transi —    Baiseur plus chaud en paroles qu’en action, et qu’à cause de cela les femmes tiennent en maigre estime.        Il arrive de là que ceux qui aiment le plus, comme ces amoureux transis, sont ceux qui chevauchent le moins.    MILILOT …   Dictionnaire Érotique moderne

  • chevaucheur —    Baiseur, homme monté sur une femme qui galope vers la jouissance.         Et rien alors n’est plus gai pour le chevaucheur    Que de voir, dans un cadre ondoyant de blancheur,    Le joyeux va et vient de l’énorme derrière.    EMMANUEL DES… …   Dictionnaire Érotique moderne


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.